Ali Benhadj : « les exclus n’ont pas le droit de parler au nom du FIS »

Le vice président du FIS, Ali Benhadj, a refusé que des personnes autres que les responsables légitimes du FIS, à savoir Abassi Madani et son adjoint, parlent en son nom ; affirmant dans ces déclarations à Echourouk que le Front Islamique du Salut publie ses décisions par la voie de communiqués officiels et non pas dans des articles de journaux.

Concernant ce qui a été publié dans la presse sur les rencontres de Ali Djeddi et Kamel Guemazi avec le candidat Ali Benflis, Ali Benhadj a entièrement confirmé ces informations sans donner de détail sur ce qui a été conclu, ajoutant que ces deux personnalités comptent parmi les membres fondateurs du FIS et que leur contact était au nom du FIS pour essayer de trouver des solutions pour le bien de tous. Ces rencontres sont toujours en cours avec Benfliss et d'autres personnalités ainsi que les partis politiques.

Ali Benhadj, a par ailleurs mis l’accent sur le fait que le FIS tenait d’une manière persistante à  donner son appui au projet capable d’apporter des solutions politiques  fondamentales et non pas des solutions de « rafistolage » sécuritaires, sociales ou médiatiques.

Le numéro 2 du FIS a démenti que son parti ou certains responsables loyaux  aient  soutenu un candidat ou un autre car le FIS n’a pas encore pris de décision à ce sujet en plus du fait qu’il préfère aller vers une période de transition au lieu de se contenter de parler de participation ou de soutenir ,ou de boycotter.

Quant aux déclarations faites par certains anciens membres du FIS, Ali Benhadj, avec tout le respect dû a tous, a soutenu qu’ils ne pouvaient parler qu’en leur nom personnel après avoir choisi d'autres directions car certains ne faisaient plus parti  du FIS comme Elhachemi Sahnouni et Ahmed Merani (adhésion gelée) et d’autres ont fait le choix de créer leur propre parti comme Anouar Haddam et Rabah Kebir (parti non autorisé par le pouvoir) qui en plus a refusé le retour du FIS. 

Français

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
8 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.